L’ENSEIGNEMENT FONDAMENTALE

14479160050451447916079490.jpgNous sommes en train de faire des exploitations suite à l’enseignement dit Fondamental alors que c’est un lourd fardeau pour les enfants. À notre époque, le maître pouvait contrôler tout ce qui se passait à l’intérieur de la classe, mais pour le moment c’est très difficile. Comme vous le voyez sur ces photos, cette classe compte 30 bancs pupitres dont univers seul est partagé par trois écoliers. À notre époque, nous avions affaire à 4 branches qui étaient : Le calcul, le Français, l’Étude du Milieu, sans oublier la langue maternelle : le Kirundi. Aujourd’hui, un élève de la 3e ajoute à ces cours : l’Englais, Kiswahili, Formation Civique et Humaine. Il est difficile d’enseigner autant de disciplines à un enfant qui n’a même pas une capacité de différencier le bien et le mal. 

Dans certaines écoles, le nombre d’écoliers est si élevé que le maître a du mal à contrôler quoi que ce soit. Le maître qui enseigne plus de quatre-vingt-dix élèves ne peut pas faire grand chose à moins qu’il soit sorcier.

Nous lançons un appel à l’état de faire tout pour améliorer l’enseignement.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s